Comme largement diffusé et annoncé le blocage de l’entreprise devait démarrer jeudi 1er mars à 5 h00 du matin à un détail prêt, mercredi soir aux alentours de 19 h 00 un renseignement tombé au moment opportun nous fait savoirque la direction aurait l’intention de fermer les portes de l’entreprise afin de bien évidemment empêcher le mouvement de grève !

Oui mais, notre réactivité nous a permisrésultat0 d’empêcher ce coup bas parmi tous les autres d’ailleurs, dans la foulée les salariés sont sortis et aussi rapidement que de lire ce texte les palettes, les fûts étaient en place, résultat nous y voilà !!!résultat1résultat3

Nous vous passons les détails du genre intimidation prétextant un souci de sécurité pour obtenir gain de cause avec l’aide d’un huissier enfin du grand classique.

Mais l’essentiel le voici, les salariés sont en grève et pourquoi !

La direction propose une AG de 1,2 % alors qu’en parallèle le site et le groupe affichent via le réseau intranet un résultat financier plus que satisfaisant.

Comment expliquer le bien fondé d’un chômage partiel avec une perte de 25% du salaire brut dans une société qui à explosé son chiffre d’affaire !

Chômage partiel mis en place et notre taulier aura des aides de l’état, l’état c’est nous c’est vous et comme nous le faisait remarquer un camarade à juste titre et sachant que tout est resultatt4politique Merci SARKO !!!

 

 

 

 

En attendant d’autres événements qui ne sauraient tarder nous continuons notre lutte largement justifiée.