NAO 2013 Sélestat, le 27 février 2013

Les années passent et malgré des résultats de plus en plus importants, les salariés se voient continuellement écarté des bénéfices de l’entreprise et du groupe.

  • L’entreprise a fait un résultat de 4.8 millions d’euros sur le dernier exercice
  • Le site de Sélestat a versé 12 millions d’euros de dividendes
  • L’Alsacienne a une trésorerie de prêt de 14 millions d’euros
  • Les 10 meilleurs salaires de l’entreprise représentent 1,2 millions d’euros

Mais malgré ceci la direction propose une augmentation des salaires qui reste insuffisante comparée à la perte du pouvoir d’achat des dernières années.

Et n’hésite pas à mettre des artifices afin de se détourner du point essentiel que sont les salaires tout en affirmant des décisions de principe et non financière.

Nous ne rejetons pas l’augmentation de la dotation des chèques vacances, mais celle-ci doit se discuter avec le comité d’entreprise et ne rentre pas dans le cadre des négociations salariales. Les banques accepteront t’elles que les traites des salariés soient payées par des chèques vacances!!

La GPEC doit être obligatoirement renégocié que la direction le veuille ou non et en dehors des NAO !!

Le PERCO n’est pas à conditionner au NAO, et c’est justement avec un meilleur pouvoir d’achat que les salariés pourront côtiser de façon plus importante pour leur retraite!

Concernant le sujet des arrêts de travail pour enfant malade, le droit local est plus favorable que le code du travail et la proposition de la direction et de simplement par ce biais mettre en place un accord qui limite le nombre de jours!!

La subvention exceptionnelle de 5000 € pour le C.E est également un artifice qui se discute avec le comité d’entreprise et ne rentre pas dans les prérogatives des NAO !!

Lors de la dernière réunion, la direction avec la main sur le cœur, à proposer une augmentation de 1,65 % à 1,7 % ce qui représente 1€ ! MERCI PATRON!!

La CGT réitère ces propositions qui sont:

  • 40€ d’AG sur une période de 8 mois allant de février à septembre
  • 55€ d’AG sur une période de 5 mois (dont le 13ème mois) allant d’octobre à janvier
  • 50€ d’augmentation de la prime de vacances en la bloquant pour une période de 3 ans
  • Augmentation de la prime d’ancienneté de 1% la passant ainsi de 15 à 16 % pour les plus anciens

 

Nous rappelons que ces demandes sont totalement recevables et que d’y répondre favorablement correspondrait à 2,4% de la masse salariales environ (410 000€) Tout en sachant que ces charges nouvelles sont déductible de l’impôt sur les sociétés à hauteur d’un tiers, ce qui porterait l’impact réel des NAO à 273 000€

Sans oublier la baisse de la masse salariale de près de 2,5 millions d’euros entre 2011 et 2012 !

Il faut aussi savoir que la moyenne des rémunérations des cadres équivaut à 2,11 fois le salaire moyen des ouvriers, alors que celui-ci était à 2,05 en 2008.

C’est pourquoi la CGT ne signera pas l’accord des NAO pour cette année et qui est loin non pas des envies, mais bien du besoin des salariés!